Soirée de clôture 2017... avec Chris Esquerre !

bobino_soiree de clôture Trophées Caractères Solimut
News - 13/01/2017

C'est un moment exceptionnel qui attend les invités de la soirée de clôture des Trophées Caractères, pour leur 3ème édition, lundi 30 janvier dans le lieu mythique qu'est le théâtre Bobino à Paris.

Les délibérations du jury du 6 janvier dernier, réunissant Laurent Joffrin, Alexandra Schwartzbrod, Eric Forti, Hervé Defalvard et François Fillon autour d'Audrey Pulvar, dans les locaux de Libération, ont tenu leurs promesses : une rencontre conviviale, des échanges animés, un très beau palmarès d'initiatives solidaires dans le travail.

C'est donc à la fin du mois que les nominés de cette 3ème édition sauront enfin s'ils ont été choisis pour recevoir l'un des six Trophées Caractères, dont celui du public voté en ligne en décembre dernier. La cérémonie de remise des prix sera pilotée par le journaliste Gaël Legras, rédacteur en chef du Grand Journal de Canal+ et maître de cérémonie désormais "historique" de l'événement puisque c'est la 3ème fois qu'il accepte d'endosser ce rôle... pour notre plus grand plaisir ! Cette soirée sera également placée sous l'égide d'Audrey Pulvar, de Laurent Joffrin et de Serge Jacquet, président du Groupe Solimut Mutuelles de France.

Ensuite, les invités pourront assister au nouveau spectacle de Chris Esquerre, avec sans doute quelques clins d'œil inédits que nous avons hâte de découvrir !

Pour ceux et celles qui ne savent pas du tout à quoi s'attendre avec l'humoriste, un aperçu grâce l'article paru dans ELLE du 23 décembre 2016 (Julia Dion) : 

"Son registre : absurde, légèrement lunaire.
Sa tenue : un costard mal taillé et une chemise qu'il refuse de faire "blouser". Le plouc mégalo dans toute sa splendeur !
Pourquoi il est irresistible : car son art de l'autodérision tourne à plein régime comme dans sa pastille désopilante sur Canal+, "Importantissime", dans laquelle il sadise une équipe de télé, sur le mode patron-tyranique-orgueilleux à la Ricky Gervais dans "The Office". Il est tour à tour odieux, obséquieux, falot et joue les idiots avec un naturel déconcertant en buguant sur le miel, la température ambiante ou le grille-pain ! Il s'amuse des platitudes de notre quotidien avec talent. Son délire autour de sa liaison fantasmée avec Angelina Jolie ("elle refusait de partager les tâches ménagères, j'ai rompu") est "drôlissime". À applaudir d'urgence !"